mardi 29 mai 2012

La grève organisée le 29 mai par la CGSP


Olivier DESTREBECQ a pris acte de la grève organisée le 29 mai par la CGSP ; il s’en étonne : « Je suis surpris de cette grève, dans la mesure où toutes les revendications dont il est question ont été au préalable négociées et concertées. Il y avait bel et bien un accord qui précisait que la ville de La Louvière ne pouvait s’engager au delà de 2012, en raison d’une part de la possible évolution politique, et d’autre part pour cause de prévisibilité budgétaire. Si l’on veut avoir une gestion saine des politiques publiques, il est normal de veiller scrupuleusement à la santé des finances. Le constat vaut aussi bien au niveau fédéral qu’à l’échelon communal ».
Sur le fond, le député-échevin estime que :

jeudi 10 mai 2012

Présentation de la Liste MR de La Louvière



En tant que tête de liste, c’est un réel plaisir de vous dévoiler la liste MR pour les communales de 2012. Et je ne le fais pas seulement en mon nom, mais aussi au nom du comité de liste qui, durant ces dernières semaines, a multiplié les réunions et a travaillé d’arrache pied pour permettre au MR louvierois de se doter d’une équipe soudée, compétitive et apte à nous faire gagner les élections. Je l’ai naturellement déjà fait, mais je profite de l’occasion pour réitérer mes remerciements pour leur collaboration. Tout au long de ses travaux, le Comité s’est attelé à établir une liste qui met en exergue les valeurs du libéralisme : le travail, le mérite, le sens des responsabilité, le volontarisme et bien d’autres qualités que je ne peux pas toutes énumérer.

mercredi 9 mai 2012

Les caméras de surveillance et la techno-prévention



Combien de commerçants ayant eu leur vitrine cassée ou combien de victimes d‘agression gratuite n’ont pas dû, en plus, subir l’affront que leurs agresseurs ne soient pas identifiés. Depuis le début de cette mandature, le MR a fait de l’installation d’un réseau de caméra de surveillance une priorité de son action au sein de la majorité. Nous ne sommes pas naïfs, nous ne pensons pas que les caméras vont résoudre tous les problèmes de vols, violences ou dégradations que subissent les citoyens, les commerçants.
Mais elles présentent l’avantage de renforcer la surveillance publique et surtout de pouvoir poursuivre les auteurs d’actes délictueux. Ainsi dans les zones couvertes par le réseau, il ne fait aucun doute que les phénomènes de délinquance diminueront comme c’est le cas dans d’autres villes utilisant ce matériel depuis plusieurs années.