jeudi 5 avril 2012

L’animation dans les quartiers...



Le paradoxe de notre monde moderne est que malgré la multiplication des réseaux sociaux, la rapidité d’accès et de diffusion de l’information, la possibilité de se déplacer rapidement, la rencontre et la connaissance de son quartier et de ses habitants sont de plus en plus inexistantes.
Pourtant le lien social entre les individus se crée par des moments partagés, des actions communes. Dès lors, la constitution de comité de quartier et l’organisation d’activités de quartier sont essentielles pour maintenir un lien fort entre des citoyens partageant un même espace de vie.
Organiser des séances d’information, recréer des activités permettant de mettre de la vie dans le quartier, organiser des journées propreté ou découverte sont
autant d’initiatives qui permettent d’aller plus loin que le simple occupationnel ou amusement. Si le lien entre les habitants est plus fort, si ces habitants se sont appropriés leur quartier et s’ils le respectent ce quartier sera plus agréable à vivre pour tous et cela obligera les pouvoirs publics à remplir leurs missions essentielles que sont entretenir les installations et assurer la sécurité.
Cependant la constitution d’un comité de quartier doit rester un acte volontaire de citoyens de s’investir pour leur quartier en évitant des objectifs autres que ceux d’améliorer leur environnement, en évitant la récupération politique.
Il nous paraît essentiel que le rôle de la Ville en matière de quartier ne doit pas être un soutien à la création des comités de quartier mais bien un soutien concret en matière de mise à disposition de matériel et une simplification des démarches administratives pour l’organisation des manifestations qui restent les obstacles principaux à l’action de quartier.
Si, comme le disent certains sociologues, mon quartier va bien je vais bien, alors que ce soit comme acteur ou spectateur, l’important c’est de participer aux animations de quartier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire