jeudi 10 mai 2012

Présentation de la Liste MR de La Louvière



En tant que tête de liste, c’est un réel plaisir de vous dévoiler la liste MR pour les communales de 2012. Et je ne le fais pas seulement en mon nom, mais aussi au nom du comité de liste qui, durant ces dernières semaines, a multiplié les réunions et a travaillé d’arrache pied pour permettre au MR louvierois de se doter d’une équipe soudée, compétitive et apte à nous faire gagner les élections. Je l’ai naturellement déjà fait, mais je profite de l’occasion pour réitérer mes remerciements pour leur collaboration. Tout au long de ses travaux, le Comité s’est attelé à établir une liste qui met en exergue les valeurs du libéralisme : le travail, le mérite, le sens des responsabilité, le volontarisme et bien d’autres qualités que je ne peux pas toutes énumérer.

Chacun de nos candidats est représentatif de ce qu’est le libéralisme.
Chacun s’est engagé de lui-même, chacun a pris la responsabilité de se mettre au service d’une équipe qui doit continuer à changer La Louvière. Et je suis heureux de pouvoir affirmer que nous avons constitué notre liste de la même manière que nous avons conduit les affaires de la cité, c’est-à-dire sans débauchage et avec avec une loyauté indéfectible à notre partenaire.

Le Comité de liste a eu la lourde tâche de trancher, de faire des choix afin que la liste soit la plus équilibrée possible.

Nous avons ainsi tenu compte du critère de répartition géographique. Il importe que la liste soit représentative de l’ensemble du territoire et qu’elle comporte donc des candidats de l’ensemble des communes de l’entité. J’irais même plus loin, il nous fallait une liste qui balisait au maximum chaque quartier car nous avions à cœur de proposer des candidats de proximité. En effet,  nos candidats devront toucher chacun de nos concitoyens afin de leur démontrer la justesse de nos positions et de notre combat.

Nos délibérations furent également fondées sur la réelle nécessité de créer une liste à l’image de la société louvieroise. A ce titre, un maître mot s’est imposé à nous : la mixité.

Je crois, nous croyons, que la diversité est une richesse et une réelle plus value pour la démocratie. Et nous avons la chance que La Louvière soit une commune à l’image du monde tel qu’il existe aujourd’hui : une commune globale. L’histoire et le système belge nous ont permis d’accueillir en toute amitié des populations de l’Europe et du monde entier. Il faut nous en féliciter car cela contribue de manière indéniable à l’élan démocratique.

Il ne faut plus raisonner en termes de nationalité, mais en termes de citoyenneté. Nous avons donc choisi tout qui exprimait par ses paroles et par ses actes le désir ardent de participer de manière constructive, de manière productive, à l’édification d’une ville plus forte économiquement, plus sure, plus verte ; à l’édification d’une ville résolument moderne.

Mais la mixité, c’est aussi trouver un juste équilibre dans la représentativité des jeunes et des plus anciens.

Les jeunes apportent une touche de fougue, une vision neuve de ce qu’est la cité et la société. La jeunesse, c’est notre avenir et il faut donc être à l’écoute de celle-ci. Il faut pouvoir soutenir cette jeunesse dont la foi est inébranlable et semble parfois être à même de briser les plus obscurs préjugés et de surmonter les pires difficultés.

Mais cette fougue nécessaire à la modernité et au dynamisme politique doit être encadrée par l’expérience. Il est vain de faire table rase du passé car cela conduirait à la reproduction de certaines erreurs. Dès lors, être plus âgé s’avère précieux car loin d’être une tare ; il faut le voir comme une vertu. Nous avons beaucoup à apprendre de l’expérience de nos aînés et le comité de liste en a aussi  tenu compte.

Une ville est un vivier d’activité. A ce titre, il était nécessaire d’assurer aussi la représentativité des divers métiers. Nous avons donc retenu au sein de cette liste une mosaïque des métiers représentatifs de La Louvière, tels que des agriculteurs, des commerçants, des kinés, des policiers ou des ouvriers. Autant de personne qui contribuent, au quotidien, au dynamisme et à la vie de La Louvière .

Bien-sûr, le Comité de liste a tenu compte des résultats électoraux passés. Un train ne peut avancer s’il n’a une locomotive performante à sa tête. Il nous est donc apparu nécessaire de garder un certain nombre d’anciens candidats, qui ont déjà l’expérience des campagnes électorales et qui ne manqueront pas de prodiguer leurs conseils éclairés aux nouveaux venus.

J’aimerais également prononcer quelques mots pour les femmes qui ont accepté d’apporter leur contribution à cette aventure électorale. Je tiens à saluer leur courage et leur volonté de participer à la chose publique et au débat démocratique. Il est vrai que le monde politique est encore très masculin ; est encore trop masculin ; mais je ne doute pas que leur présence sera de nature à changer cet état de fait.

 Le Mouvement Réformateur, et le libéralisme en général, sont emprunts de valeurs populaires et démocratiques que nous nous devions de respecter. C’est ce que le Comité de liste s’est efforcé de garder à l’esprit en tenant compte des divers paramètres que je vous ai décrit à l’instant.


Cette liste fut acceptée à l’unanimité par l’assemblée générale du MR Louvierois. Désormais, tous les forces vives du MR, candidats et militants sont soudés pour porter un projet d’avenir dans l’intérêt de La Louvière et de ses habitants.

Aucun commentaire: