jeudi 30 août 2012

Le libéralisme : un projet de ville



Ces dernières années, le libéralisme a été fortement critiqué car, confondu avec le capitalisme.

Etre libéral, ce n’est pas vouloir mettre l’argent au centre de tout ; ce n’est pas ériger le profit financier en sacro-saint objectif, loin de là.

Au contraire, nous avons à cœur de développer un projet politique qui met l’humain au centre de nos préoccupations,  puisqu’il a pour but de rendre sa liberté à chaque individu.

Et pour y parvenir, le système politique, et singulièrement l’échelon local, a son rôle à jouer. La ville est le niveau le plus proche du citoyen, qui permet donc d’instiller le plus efficacement la participation démocratique.