mardi 25 septembre 2012

Nouvelle gestion et services communaux ...



Depuis quelques années, il est souvent, et à juste titre, question de transparence dans la gestion politique des communes.

Le citoyen attend légitimement que les élus fassent preuve d’honnêteté et de bon sens ; ils veulent des responsables politiques qui agissent tels de  bons pères de famille normalement prudents et diligents.

Dans cette optique, il est donc question d’abolir les passe-droits au profit de règles claires qui s’appliquent à tous ; de diffuser autant que possible les informations relatives aux décisions prises, plutôt que de les garder dans le cercle des décideurs ; de traiter équitablement les demandes plutôt que faire prévaloir le copinage.

Le MR Louviérois a apporter sa touche, son innovation et ses idées !



Après 85 années passées dans l’opposition, le MR Louviérois a pu apporter sa touche, son innovation et ses idées au cours de cette mandature.  Cela n’ayant été possible que grâce à vous et à votre soutien en 2006, nous souhaitons donc vous en remercier.

Conscient de nos responsabilités à votre égard, je tiens à vous dresser au nom du MR un aperçu de notre bilan de ces six années écoulées. Que ce soit en matière d’économie ou de sécurité, le MR a marqué la politique communale de son empreinte et n’a pas ménagé ses efforts pour faire progresser La Louvière.

Tout d’abord, notre apport à l’équilibre des budgets et des finances a été indéniable ! Grâce à notre présence, nous avons maintenu l’équilibre et nous l’avons fait d’une manière authentiquement libérale, c’est-à-dire sans hausse des impôts. Mieux ! Nous avons contribué à réduire l’endettement de la Ville auprès de la Wallonie à concurrence de 50%, soit 11 millions d’euros. Etant donné le contexte de crise économique, l’enjeu était élevé et les difficultés nombreuses ; notre succès n’en est que plus éclatant.

jeudi 20 septembre 2012

La Culture, une nécessité !



La Culture est un des éléments qui distingue l’Homme de l’animal.
Elle revêt de multiples aspects, que ce soit, la littérature, la musique, le théâtre, la peinture, la sculpture, l’histoire, le sport, le folklore, etc.

La Culture est donc un élément prégnant de notre vie qui, de manière consciente ou inconsciente, influe sur notre personnalité. Il est donc tout à  fait naturel et même important que la Ville de La Louvière s’y investisse.

La Culture est un élément qui, selon nous, permet de s’émanciper, d’élargir son horizon, de grandir.
D’une manière ou d’une autre, la Culture touche chacun d’entre nous, soit par une pratique sportive, soit au travers d’une passion pour la peinture, la lecture, la photographie, etc.

mardi 18 septembre 2012

L’animation de la Cité !


En tant que cinquième ville wallonne, La Louvière bénéficie d'une attractivité régionale qu'il est important de maintenir, de renforcer et d’étendre au travers d'une politique commerciale, touristique et événementielle importante.

Au cours de ces 6 années, le MR a poursuivi un objectif de création d'un programme d'animations variées au niveau de la thématique, du public cible et de la période de l'année en vue de sensibiliser un maximum de Louviéroises et de Louviérois et de leur donner ou redonner un réel et profond sentiment de fierté à l’égard de leur Ville. Pour le MR, la générosité s’exprime par un solide programme d’animation apte à améliorer notre image.

Cette démarche s'est réalisée au travers de 2 axes :

jeudi 13 septembre 2012

La poursuite du redressement économique !


Le MR est souvent considéré par ses détracteurs comme le parti des patrons. Rien n’est plus faux !
Il est, cependant, le parti de ceux qui aiment travailler, de ceux qui veulent travailler, de ceux qui doivent travailler pour nourrir leur famille. 
Ca, c’est vrai !

Le développement économique est au cœur de nos préoccupations. Mais à y réfléchir, quoi de plus normal ?
Il n’existe pas de prospérité sans développement économique. Au MR, nous voulons que nos concitoyens soient prospères.

Nous ne voulons pas gagner de l’argent pour le simple fait de le gagner, nous voulons que l’économie soit forte, dynamique, durable pour que les finances de la commune soient plus florissantes et que nous puissions diminuer la pression fiscale qui pèse sur les Louviérois.

mardi 11 septembre 2012

La protection de l’environnement : un dossier transversal


Les échecs successifs des sommets de Copenhague en 2010 et de Rio en 2012 rendent pessimistes les experts et les scientifiques quant à l’avenir de la Terre.

Est-ce une raison pour se résigner ? Absolument pas !

AU MR, nous pensons justement que si les gouvernements ne s’accordent pas sur les mesures à prendre, alors il revient aux collectivités politiques locales et aux citoyens de montrer l’exemple.

Bien-sûr, nous ne sommes ni dupes, ni utopistes ; nous savons que pour sauver notre planète il faudra tôt ou tard des décisions importantes au plus haut niveau.

Notre ambition est donc simple : nous nous devons de fournir les efforts correspondant à notre échelle, nous devons améliorer l’environnement à La Louvière, et donc le cadre de vie de ses habitants.

lundi 10 septembre 2012

Objectif : un toit pour chacun !


L’importance d’être logé dans une habitation décente n’est évidemment pas à souligner.
Il en va, avant tout, d’une question de dignité humaine.

Notre Constitution prévoit d’ailleurs expressément que le droit à un logement décent fait partie de la dignité humaine.
C’est pourquoi, les pouvoirs publics ont été tenus, par exemple, de développer des logements sociaux afin que les moins nantis puissent bénéficier d’un toit.

Mais pour le MR, cette générosité n’est pas seulement une obligation ; c’est pour nous un véritable devoir moral. Aider son prochain est naturel et nécessaire, car nous avons à cœur le bien être de l’ENSEMBLE de la population.

jeudi 6 septembre 2012

Pour que le crime ne paie plus !


Depuis l’Antiquité et l’instauration de certains droits et des tribunaux,  une question se pose  dans les procès pénaux: Qui bono ? A qui profite le crime ?

Au MR, nous sommes absolument certains d’une chose : il ne profite jamais à la collectivité publique.

Les crimes, les délits et tous les types d’infractions commises sur un territoire renvoient la population à un sentiment d’insécurité et offrent à la ville une image négative.

L’insécurité agit également de manière pernicieuse sur l’économie.

En effet, si une ville a la réputation d’être « dangereuse », alors l’implantation de commerces et d’entreprises sera freinée.

mercredi 5 septembre 2012

La Fiscalité : Pour une diminution de la pression



Depuis maintenant 6 ans, le MR participe à l’élaboration des budgets communaux. Nous ne sommes d’ailleurs pas peu fiers de pouvoir affirmer, d’une part, que sur cette période les budgets ont tous été en équilibre et d’autre part, que cet équilibre n’a pas été maintenu au détriment du citoyen.

Le MR a la ferme conviction que le premier pas à effectuer en direction d’une gestion saine et efficace des politiques publiques est la constitution de budgets en équilibre.

Nous ne voulons pas atteindre cet équilibre par simple désir de réussir un exercice intellectuel complexe, mais parce que cela a une réelle implication pour les citoyens.

lundi 3 septembre 2012

le libéralisme s’inscrit au cœur de l’action sociale.



Contrairement à ce que d’aucuns peuvent penser, le libéralisme s’inscrit au cœur de l’action sociale.
Son but est bel et bien l’épanouissement individuel au travers de la liberté ; mais cet épanouissement dépend inévitablement de la bonne gouvernance de la société et de la prise en compte des problèmes collectifs.
Nous pensons en effet que les  libertés individuelles sont inséparables d’un destin commun.
Inversement, il n’existe pas de destin pour un peuple (une communauté) qui ne serait pas composé d’individus libres.

dimanche 2 septembre 2012

Le sport : facteur de bien-être !


Le MR est absolument convaincu que pour bien vivre, collectivement et individuellement, il faut en premier lieu bien être.

C’est cela aussi le Libéralisme : une doctrine qui veut une émancipation individuelle, comme facteur favorable au vivre ensemble.

En résumé, pour qu’une collectivité vive en harmonie, il faut que chacun de ses membres soit heureux lui-même.

Le bonheur est par essence une notion abstraite et complexe, mais il est indéniable que plusieurs éléments en font partie : une vie de famille épanouie, des amis sur qui l’on peut compter, une bonne santé, une vie professionnelle enrichissante, le moins de problèmes possible, etc.

samedi 1 septembre 2012

La Louvière, une ville qui évolue !


S’il est un élément qui a profondément évolué au cours des dernières décennies, c’est la mobilité.

Désormais, les ménages disposent pratiquement tous d’une à deux voitures, avec les problèmes qui y sont inhérents : pollution atmosphérique et sonore, bouchons en centre ville, manque de place de parking.

Par ailleurs, l’évolution du monde fait que bouger est devenu une nécessité ; en particulier pour le travail.

Le pouvoir politique et la commune en particulier doivent donc prendre ces diverses problématiques à bras le corps afin d’apporter des solutions durables.