jeudi 20 septembre 2012

La Culture, une nécessité !



La Culture est un des éléments qui distingue l’Homme de l’animal.
Elle revêt de multiples aspects, que ce soit, la littérature, la musique, le théâtre, la peinture, la sculpture, l’histoire, le sport, le folklore, etc.

La Culture est donc un élément prégnant de notre vie qui, de manière consciente ou inconsciente, influe sur notre personnalité. Il est donc tout à  fait naturel et même important que la Ville de La Louvière s’y investisse.

La Culture est un élément qui, selon nous, permet de s’émanciper, d’élargir son horizon, de grandir.
D’une manière ou d’une autre, la Culture touche chacun d’entre nous, soit par une pratique sportive, soit au travers d’une passion pour la peinture, la lecture, la photographie, etc.


Personne n’échappe à la Culture, au sens général du terme, et le MR souhaite renforcer plus encore l’emprise de celle-ci sur la Cité et les citoyens.

Pourquoi attacher autant d’importance à la Culture ?
Outre les éléments déjà développés, la Culture est pour nous le vecteur d’un ensemble de valeurs ; notamment démocratiques.

S’ouvrir à la Culture, c’est s’ouvrir aux autres et comprendre leurs différences.
La Culture est donc aussi un rempart essentiel face à la xénophobie, au racisme, à l’homophobie, etc. Il est donc nécessaire de renforcer ce rempart.

Pour faire de La Louvière un pôle de rayonnement culturel, nous avons élaboré plusieurs pistes.

Premièrement, à l’image de ces 6 dernières années, il faut poursuivre le financement de la Culture.
Pour mettre en œuvre une politique forte, il faut s’en donner les moyens. Au MR, nous avons la ferme volonté que cela se concrétise.

Nous souhaitons ainsi soutenir les troupes théâtrales.

Après la rénovation de notre théâtre, il nous apparaît logique de donner un coup de pouce à nos artistes et saltimbanques locaux.

Un théâtre vide est un théâtre inutile.

En promouvant les arts de la scène, nous touchons aussi la Jeunesse.

Deuxièmement, nous voulons valoriser le patrimoine local et en particulier pour les plus jeunes. Nous souhaitons donc faire participer les écoles, tous réseaux confondus, au carnaval des enfants ; au besoin en incitant à la création d’une société carnavalesque spécifique.

Notre carnaval est un événement important et convivial qui réunit toutes les classes de la population dans un moment de communion et de fête.

Il est bon de montrer à nos enfants que la concorde est un élément qui dépasse les considérations de race, de richesse et de statut social.
La Culture est artistique, mais elle est aussi manuelle.
C’est pourquoi nous proposons de valoriser nos artistes et nos artisans au travers d’une foire, un événement qui, en cas de succès, pourrait devenir annuel.
Trop souvent le  travail manuel est déconsidéré, alors qu’il est nécessaire et qu’il requiert, dans la plupart des cas, un haut degré de compétence. Une telle exposition permettrait de mettre en valeur le savoir faire de nos artisans locaux, qu’ils travaillent la pierre, le bois ou les métaux.

Cet événement serait également un plus pour l’économie de la région puisque d’une part, il génèrerait des visiteurs et donc de la consommation ; d’autre part, il pourrait potentiellement susciter un développement économique des exposants.
Une journée de cette exposition pourrait à ce titre être consacrée à la visite d’investisseurs et de professionnels du secteur.

Le développement culturel passe, selon nous, par un développement de la communication.
Il n’est pas rare que des événements culturels soient organisés (concerts, expositions, etc.) et que le succès ne soit pas au rendez-vous, faute d’une diffusion médiatique efficace.

Nous voulons donc renforcer l’annonce des différentes actualités culturelles par une diffusion sur le site internet de la commune. Aujourd’hui, la force des réseaux sociaux est telle qu’il nous apparaît important pour la Ville de se les approprier ; en particulier facebook.

Ce serait un moyen de publicité efficace et totalement gratuit qui brasserait un public important !

Nous avons la chance de disposer de belles places, accueillantes et remises à neuf. Nous estimons qu’il serait juste d’en profiter en y construisant un ou plusieurs kiosques.

De cette manière, les artistes locaux auront un espace qui leur permettra de s’exprimer librement en maintenant une activité presque continue sur ces places.
L’idée est de recréer, à notre échelle, un endroit à l’image de Covent Garden à Londres, lieu générant beaucoup de tourisme et de visiteurs.

Enfin, nous nous devons de tirer le plein potentiel de « La Louvière, métropole culture ».

Ce projet a été mis en place avec succès. Il est donc absolument nécessaire d’en tirer un maximum de fruits par la valorisation des activités organisées dans ce cadre.

En outre, nous proposons d’élargir notre horizon au delà de 2012 !
Mons 2015 est un événement de grande importance pour cette ville  naturellement, mais aussi pour toute la région.

Le rayonnement d’un tel projet, européen, débordera des frontières de la capitale hainuyère.

Nous devons en tirer parti et développer des activités conjointes aux deux villes ; nous devons créer des synergies qui profiteront immanquablement à La Louvière.

Plusieurs éléments guident donc le MR louviérois dans sa politique culturelle : le renforcement de la communication, la création d’événements au rayonnement régional, le soutien aux forces vives locales et la collaboration avec d’autres cités.

Nous voulons à tout prix développer la Culture en tant que facteur de propagation des valeurs, en tant que lien de socialisation et en tant que levier du développement économique.
Les raisons pour développer la Culture sont nombreuses et variées et, surtout, profitent à tout le monde.

Nous sollicitons donc votre soutien le 14 octobre pour nous permettre de réaliser nos ambitions ; des ambitions qui ne peuvent que faire grandir La Louvière et son entité et améliorer le quotidien de ses habitants. 

Avec le MR, la générosité est une force et s’allie à une rigueur nécessaire.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire