mardi 18 septembre 2012

L’animation de la Cité !


En tant que cinquième ville wallonne, La Louvière bénéficie d'une attractivité régionale qu'il est important de maintenir, de renforcer et d’étendre au travers d'une politique commerciale, touristique et événementielle importante.

Au cours de ces 6 années, le MR a poursuivi un objectif de création d'un programme d'animations variées au niveau de la thématique, du public cible et de la période de l'année en vue de sensibiliser un maximum de Louviéroises et de Louviérois et de leur donner ou redonner un réel et profond sentiment de fierté à l’égard de leur Ville. Pour le MR, la générosité s’exprime par un solide programme d’animation apte à améliorer notre image.

Cette démarche s'est réalisée au travers de 2 axes :


- La pérennisation et l'amélioration des activités existantes qui contribuent déjà au renom de la Ville telles que le Laetare, la ducasse, la braderie, le
jogging, le weekend end au bord de l'eau ou encore Décrocher La Lune...

- La mise en œuvre d'animations nouvelles telles que « Si on dansait ? », La Louvière – Plage, les grands concerts en collaboration avec RTL ou la RTBF, les animations de fin d'année (parade de Noël, fééries lumineuses,...), les animations Halloween ou plus récemment le Jardin des Loups ... qui permettent de toucher un nouveau public et de dynamiser les places et les espaces publics rénovés.

Améliorer l'image de la Ville de La Louvière tant dans le Centre qu'au delà de nos frontières régionales est également un des objectifs majeurs.

La Ville peut s'appuyer sur une série de sites remarquables tant en matière de Culture que de tourisme ou de patrimoine historique.

Le canal du Centre et ses ascenseurs déjà classés au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1998 vient d'être rejoint depuis peu par le site minier du Bois-du-Luc !

Un attrait touristique majeur pour la région et une fierté pour La Louvière !

En matière de folklore, plusieurs signaux importants ont été donnés quant à la place primordiale qu'occupent les festivités carnavalesques dans le cœur des louviérois.

Citons notamment l'organisation de différentes expositions, l'organisation du concours d'affiches ainsi que la réalisation de cartes postales illustrant le Laetare.

L'année 2012 a été particulièrement riche en événements au travers de La Louvière Métropole Culture.

L'enjeu sera de poursuivre les activités qui auront eu du succès auprès du public pour continuer à valoriser le potentiel de notre ville en dehors du contexte Métropole Culture 2012.

Pour ce faire, nous souhaitons que les Louviéroises et les Louviérois soient les acteurs de l’animation de la cité.

Naturellement, il faut pour cela leur offrir un encadrement qui leur permettra de développer eux-mêmes les projets qui leur tiennent à cœur.

C’est pourquoi, nous voulons renforcer la création et le développement des comités de quartier.

Un quartier n’est pas l’autre, et s’il faut des activités qui réunissent toute la ville, et même toute l’entité, il faut aussi des évènements qui prennent en compte la spécificité de chaque quartier.

Or qui est plus compétent que les habitants d’un quartier pour savoir quelles en sont ses spécificités ?

Nous voulons donc soutenir ces comités qui participent à la vie de la commune. Nous proposons qu’un membre au moins du service délégué à l’animation de la ville participe à chaque comité. Il pourrait ainsi aiguiller, conseiller et accompagner le comité dans ses démarches administratives. Bref, cette présence optimiserait le fonctionnement des comités de quartier.

Concernant l’animation, mais également les autres matières, le MR n’a pas une conception centraliste des choses.

Nous ne devons pas fournir un effort important exclusivement centré sur la Ville de La Louvière, mais sur l’ensemble de l’entité.

C’est aussi pour cela que nos prônons le développement des comités de quartier.
Ce système présente l’indéniable avantage de s’adapter à chaque endroit.

Au niveau du folklore, un accent particulier doit être mis sur la poursuite des expositions, concours d'affiches et concours de vitrines qui permettent une valorisation de notre folklore et la création d'une dynamique autour de celui-ci.

De plus, toutes ces animations participent à l’embellissement de la Ville et du cadre de vie des citoyens.

En outre, ces événements renvoient une image positive de la Cité, en particulier pour les nombreux automobilistes de passage.

Loin de vouloir donner l’image d’une ville perpétuellement en fête, et donc peu besogneuse, nous voyons l’animation de la Cité comme une possibilité donnée aux Louviéroises et aux Louviérois de se réapproprier leur ville en y développant des activités qui mettront en valeur leurs quartiers. 

L’animation est donc un élément nécessaire à la poursuite de la redynamisation de La Louvière.

Une ville animée est une ville qui vit et qui attire donc les personnes extérieures ; ce qui s’impacte positivement sur les commerces et sur l’économie locale.

Dès lors, pour avoir une ville qui vit par son animation et son dynamisme : soutenez-nous le 14 octobre!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire