mardi 25 septembre 2012

Nouvelle gestion et services communaux ...



Depuis quelques années, il est souvent, et à juste titre, question de transparence dans la gestion politique des communes.

Le citoyen attend légitimement que les élus fassent preuve d’honnêteté et de bon sens ; ils veulent des responsables politiques qui agissent tels de  bons pères de famille normalement prudents et diligents.

Dans cette optique, il est donc question d’abolir les passe-droits au profit de règles claires qui s’appliquent à tous ; de diffuser autant que possible les informations relatives aux décisions prises, plutôt que de les garder dans le cercle des décideurs ; de traiter équitablement les demandes plutôt que faire prévaloir le copinage.


Ces règles, nous les comprenons, nous les appliquons et nous nous les approprions car elles entrent dans la droite ligne de notre conception de ce qu’est la gestion politique.

Au cours de ces six dernières années, grâce à votre soutien, nous avons eu l’occasion de vous le prouver et nous souhaitons continuer à le faire.

A cet effet, nous voulons que tous les élus signent une Charte de Conduite basée sur l’Ethique et la Transparence.

Plus encore que par le passé, nous entendons donner la parole au citoyen car dans une gestion démocratique de la chose publique, celui-ci doit avoir la possibilité de faire valoir ses attentes et de donner son avis.

Une gestion saine et transparente n’est pas uniquement due à l’exercice de valeurs morales. Cela passe par une organisation efficace du personnel et des ressources communales.

Dès lors, nous voulons ouvrir les jurys de recrutement du personnel aux conseillers de l’opposition.
A nos yeux, la compétence prime, et de loin, sur la couleur politique des individus. 

En interne, il faut encore renforcer le processus de concertation avec le personnel communal ; car, comme dans les entreprises, un personnel heureux est un personnel efficace.

Au cours de la prochaine mandature, la cité administrative sera inaugurée. Cette dernière permettra une concentration des services communaux et donc, une facilitation de l’accès aux informations et aux services pour les citoyens.
La centralisation s’imposait car elle permettra de dégager des économies d’échelle ; ce qui est toujours positif.

Le MR Louviérois reste attentif aux personnes qui éprouvent des difficultés pour se déplacer, les seniors, les personnes handicapées, les personnes sans véhicule, etc.

Aussi, nous voulons organiser des permanences des différents services au sein des communes de l’entité, de manière périodique d’une part, et sur demande, d’autre part.

Un citoyen ayant un problème urgent doit pouvoir bénéficier de l’assistance de sa commune quels que soient les moyens dont il dispose, l’endroit où il habite et la situation dans laquelle il se trouve.

Il est bon que dans certaines conditions, ce soit la commune qui se rapproche du citoyen et non l’inverse.

En outre, grâce à l’informatisation, nous voulons diffuser sur le site web communal touts les renseignements inhérents aux décisions prises par les élus.
De cette manière, les citoyens pourront avoir accès aux informations qui les concernent directement, sans même devoir se déplacer.

De même, nous voulons permettre l’installation d’un guichet électronique offrant un service permanent 24h/24 et 7j/7 (e-gouvernement) et un guichet unique qui aurait pour vocation de relayer les demandes administratives vers les services compétents.

Il s’agit de réduire drastiquement la charge administrative et de faciliter les démarches.

Au Mouvement Réformateur, nous avons une conception forte de ce que doit être l’éthique en politique mais aussi de la notion de service public.
Le pouvoir communal doit être à l’écoute des citoyens.

Il doit avant tout les servir et pour cela, il faut des services bien organisés ainsi qu’un personnel compétent et motivé.

Notre volonté est donc de renforcer ce qui va bien et de corriger ce qui fait encore défaut. Nous voulons faire preuve d’une rigueur constante à tous les égards dans la gestion des affaires publiques.

Nous voulons balayer l’image du fonctionnaire communal d'antan, au profit d’une fonction publique pro active, dynamique et proche du citoyen.

Avec votre soutien, le MR peut y parvenir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire