jeudi 28 mars 2013

Communiqué du Député Fédéral-Echevin Olivier DESTREBECQ : « Le devenir du bassin sidérurgique louviérois»





Ce 28 mars 2013, le Premier Ministre s’étant abstenu de répondre lui-même, la Député-Échevin Olivier Destrebecq a interpellé la Ministre de l’Emploi sur la fermeture de Duferco mais aussi et surtout sur le devenir du bassin louviérois.
Il a ainsi mis l’accent sur la nécessité de penser dès aujourd’hui à l’avenir du site en vue d’établir rapidement un plan de reconversion. Voici son interpellation :

vendredi 22 mars 2013

Lutte contre les retards de paiements : des avancées sont opérées



Il arrive malheureusement qu’une entreprise, et le cas de figure vaut essentiellement pour les PME, doive mettre la clé sous la porte alors même qu’elle est dynamique et que l’activité économique demeure au rendez-vous.

La cause ? Une trésorerie mise à mal par les retards de paiement.

vendredi 15 mars 2013

Motilium : des précautions d'emploi mais pas de craintes excessives



Voici la réponse du Gouvernement suite à une interpellation d'Olivier Destrebecq en séance plénière de la Chambre à propos des craintes planant sur l’utilisation du Motilium :

jeudi 14 mars 2013

Chèques repas : une validité plus longue pour moins de gaspillage



De nombreux travailleurs bénéficient de chèques repas ; un complément du salaire utile et bienvenu et ce d’autant plus que, sous réserve du respect de certaines conditions, ils ne sont pas imposables.

mardi 5 mars 2013

Actualité Gouvernementale



Le conseil des ministres a approuvé une série d’avant-projets de loi sur diverses thématiques. La réforme des arrondissements judiciaires est naturellement celle qui a retenu le plus l’attention médiatique.

Comme pour toutes les réformes engagées depuis le début de la législature, leGouvernement est guidé par deux objectifs, à savoir la réduction du train de vie de l’Etat et l’amélioration de la qualité du service public.

lundi 4 mars 2013

L'emploi en période de crise

Étant présent au sein de la majorité communale, le MR a fait du redressement économique de La Louvière une priorité. Il s'agit de poursuivre le travail initié lors de la précédente législature en l'orientant vers la création d'emplois. Afin de rendre ceci possible, il faut miser sur les atouts qu'offre La Louvière en vue d'attirer de nouveaux investisseurs.

Les entreprises recherchent du personnel qualifié et compétent et c'est pourquoi, il est nécessaire de pouvoir offrir une formation de qualité non seulement aux étudiants mais également aux demandeurs d'emplois afin qu'ils aient plus de chances de décrocher un travail. Concrètement, cela passe par la création d'une « plateforme emploi » en vue de rassembler et de mettre en relation tous les acteurs économiques louviérois. Un telle plateforme permettrait d'entamer une réflexion quant à l'adéquation entre les différentes formations et les besoins des entreprises.