jeudi 26 septembre 2013

La Strada : le Collège communal rend un avis négatif


Ce lundi, le Collège Communal louviérois a rendu un avis négatif quant au projet déposé par le promoteur de la Strada qui ne correspondait pas aux objectifs urbanistiques, environnementaux, socioéconomiques et de mobilité formulés par la ville.

Le MR n’est pas opposé à ce projet, il continue à croire fermement en lui et entend le défendre mais pas à n’importe quel prix.

Tenant compte de l’avis et des craintes des commerçants et des citoyens et eu égard au projet déposé, le Collège se devait de rendre un avis négatif dans l’intérêt collectif de la ville de la Louvière et plus globalement de la région du Centre ; le Mouvement Réformateur le soutient dans cette décision.

En effet, en l’état, la Strada ne serait qu’un centre commercial autonome à l’opposé de la destination que nous lui réservons, à savoir un pôle d’attractivité qui renforce le cœur de ville. Le projet ne tient pas suffisamment compte des problèmes de parking et n’intègre pas les transports en commun pourtant proches. De même, il était prévu de créer de grandes cellules commerciales afin d’attirer des enseignes prestigieuses. Or, il n’en est rien ! Ces petites cellules prévues dans le projet iraient à l’encontre de la philosophie du projet puisqu’elles feraient concurrence aux commerçants du centre ville. En tant qu’Echevin en charge du commerce, je ne peux l’accepter.

Enfin, nous voulons que la Strada s’intègre également dans le paysage urbanistique de La Louvière. A ce niveau aussi, le projet rendu fait défaut. Un simple exemple : un mur de 15m de haut face au riverains de la rue Keramis, quoi de plus segmentant ?

Avec notre partenaire, nous espérons pouvoir rencontrer rapidement le promoteur afin de trouver des solutions qui permettront réellement à La Louvière d’en sortir grandie car il est question de relance, d’économie, d’emploi, d’image et de crédibilité.

Tant que le MR se trouvera dans la majorité, un projet qui ne sera pas porteur pour La Louvière, ses citoyens et pour la Région du Centre, ne verra pas le jour ! Nous sommes à l’écoute des citoyens, des commerçants et nous n’avaliserons ce projet que lorsqu’il constituera une solution aux défis d’aujourd’hui et de demain.

L’avis défavorable du Collège communal ainsi que les recommandations pertinentes pour faire évoluer le projet seront remises aux fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne, au même titre que l’avis (également défavorable) de la Commission Consultative Communale d’Aménagement du Territoire et de Mobilité (CCATM) et des citoyens.

La décision des fonctionnaires de la Région wallonne est attendue dans les 60 jours (avec une prorogation possible de 30 jours).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire