vendredi 3 janvier 2014

La rénovation urbaine se poursuit à La Louvière !

Suite aux travaux qui ont permis de donner à La Louvière un nouveau Cœur de Ville avec de nouvelles voiries et des nouveaux trottoirs, la rénovation continue mais cette fois au niveau de certains édifices. En effet, lorsque l'on se trouve près de l'Hôtel de Ville, trois chantiers sont visibles : la nouvelle Cité Administrative, le Théâtre communal et le Centre de la céramique.

Concernant la future Cité Administrative, celle-ci accueillera l'ensemble des services administratifs communaux sur un seul et même site. Ce projet a pour objectif de faciliter les démarches des citoyens et de les accueillir dans les meilleures conditions possibles. Le personnel communal, quant à lui, sera dans des conditions de travail optimales afin de remplir ses tâches journalières. Un tel projet va permettre de centraliser et de rationaliser les demandes via un guichet unique qui sera mis à disposition des citoyens. A l'heure actuelle, les différents services communaux sont répartis à différents endroits et cela constitue une perte de temps pour les citoyens ainsi que de nombreuses dépenses en matière énergétique. À ce propos, le bâtiment est construit avec des matériaux éco-énergétiques et sera doté de 500m² de panneaux photovoltaïques. Cette Cité est un enjeu pour le futur et je constate avec plaisir que les travaux avancent rapidement. Le dernier évènement récent est la pose de la passerelle reliant l'Hôtel de Ville avec la Cité Administrative qui permettra un accès aisé entre les deux édifices et qui représente symboliquement le lien entre le politique et l'administratif.

Le Théâtre communal, quant à lui, subit une rénovation complète afin de répondre aux normes actuelles. Depuis son ouverture en 1960, il a accueilli une multitude de vedettes nationales et internationales mais après 50 années d'activités, le temps était venu de lui offrir un petit lifting. C'est pourquoi il a fallu entreprendre une rénovation afin de renforcer la qualité. Le montant total des travaux s'élève à 5.560.000 euros, montant qui contribuera à réaliser divers aménagements. Tout d'abord, citons la cage de scène qui a été démolie pour faire place à une structure qui affichera bientôt une superficie de 250 m². Cela permettra d’accueillir des spectacles de plus grande envergure. L’espace public sera également modifié avec notamment la suppression du balcon au profit d’un gigantesque parterre de près d’un millier de places. La visibilité des spectateurs sera prise en compte avec le rehaussement des gradins et de la partie basse de la salle ainsi que le remplacement de la totalité des sièges. Des absorbeurs seront installés dans les plafonds afin de garantir une acoustique optimale. Les systèmes d'éclairage et de chauffage seront également remplacés. Enfin, les espaces d’accueil et le hall seront eux aussi modernisés. Rappelons que le Théâtre est fermé depuis trois ans et demi. Heureusement, les travaux sont en bonne voie et l'inauguration est normalement prévue pour janvier 2015.

En troisième lieu, venons en au Centre de la céramique qui est en cours de construction et qui rappellera le glorieux passé louviérois en mettant en valeur les vestiges de la faïencerie Boch. En effet, le Centre prendra place dans un bâtiment industriel de la seconde moitié du XIXe siècle, vestige de l'ancienne manufacture abritant trois grands « fours bouteilles » à céramique uniques en Belgique. Toutefois, ce ne sera pas qu’un simple projet muséal centré sur la prestigieuse histoire de Boch. En plus de ses salles d’expositions permanentes et temporaires, le Centre s’enrichira aussi, à terme, d’un atelier d’artistes, d’un atelier pédagogique, d’un auditorium, et même d’espaces permettant l’hébergement d’artistes. Le budget global provient d'un cofinancement essentiellement européen (FEDER) et régional. Il s'élève 10,7 millions d'euros dont 9,1 millions pour les travaux.

Ces projets témoignent du vent de dynamisme qui souffle sur La Louvière et le MR louviérois ne peut que s'en réjouir ! Petit à petit, ces transformations successives démontrent la métamorphose d'une Ville au passé industriel en une Ville qui a su évoluer tout en mettant en valeur les vestiges de son histoire. Les clichés concernant l'image de la Ville tombent grâce à ce renouveau qui se met en place. Nous souhaitons de tout cœur que l'on continue dans cette direction pour qu'un cercle vertueux se mette en place car au bout du compte, ce sont les Louviérois qui seront gagnants !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire