mercredi 7 mai 2014

Enfin un RCU simplifié


En séance du 27 janvier, le Conseil communal a adopté le projet amendé du Règlement Communal d'Urbanisme. Au terme d'un long processus fait de réunions, de consultations et de demande d'avis, ce nouveau RCU a pu voir le jour. Historiquement, La Louvière a été une des premières villes à se doter d'un Règlement Communal d'Urbanisme, ce qui lui a permis de prendre toute décision en séance du Collège et non pas en allant systématiquement devant le Fonctionnaire délégué.

Pour le Mouvement Réformateur louviérois, il est nécessaire d'avoir un règlement qui peut être interprété, qui est le moins rigide possible et qui permet l'application de la règle du bon fonctionnement. Faire preuve d'une certaine souplesse, à ne pas confondre avec laxisme, permettra d'apporter plus de réponses positives aux demandes citoyennes.

Gardons aussi à l'esprit que La Louvière a été construite à partir des années 1860 et que par conséquent, une bonne partie du bâti existant est relativement âgée. Fort heureusement, le patrimoine s'est progressivement renouvelé au fil du temps mais il faut tenir compte de ces constructions anciennes. Lorsqu'une nouvelle habitation doit être construite, il faut être attentif au cadre dans lequel elle s'inscrit. En effet, elle ne doit pas détonner du reste des habitations. C'est pourquoi, la souplesse est de mise.

Lorsque que le Code de Développement Territorial (CoDT) entrera en vigueur, le RCU deviendra automatiquement un guide. Toutefois, les prescriptions du RCU seront réparties dans deux catégories. En effet, elles seront soit indicatives et concerneront par exemple l'aspect des voiries, les plantations, le mobilier urbain, ... soit normatives et concerneront la salubrité, la sécurité, la qualité acoustique,...

Nous arrivons aujourd'hui au terme d'un long processus. Le Mouvement Réformateur considère le nouveau RCU comme une bonne avancée qui doit permettre de simplifier les demandes de nos citoyens. La balle est désormais dans le camp de la Région wallonne. 

Article d'Alexandra DUPONT paru dans La Louvière à la Une de mai 2014 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire