Objectif stratégique 2

"Être une Ville qui conjugue harmonieusement cohésion sociale, sécurité et prévention, et qualité de vie dans un esprit de solidarité et de générosité"


Motivation

Cohésion sociale, sécurité et prévention, et qualité de vie sont autant de dimensions à prendre en considération dans la définition de la stratégie communale pour la mandature en cours.

Cohésion sociale, parce que chacun doit pouvoir satisfaire ces besoins fondamentaux que sont
l'accès au logement, à l'enseignement, à la santé, à la culture ou encore au sport, quel que soit
son statut social, son niveau de revenus, ou encore sa capacité à se déplacer.

Sécurité et prévention, parce que La Louvière est la cinquième ville de Wallonie. Avec une population de près de 80.000 habitants et un territoire étendu, elle est confrontée à des problèmes sociétaux spécifiques aux grandes villes, comme un réseau routier encombré aux heures de pointe, ou encore une petite criminalité en centre-ville et aux abords des écoles,par exemple. Ces dimensions méritent que l'autorité communale déploie des moyens stratégiques afin d'améliorer son cadre de vie.

Qualité de vie, parce que la Ville de La Louvière doit être agréable à vivre pour ses usagers, qu’ils y habitent, y travaillent ou y passent tout simplement. Il s’agit dès lors de lutter contre les nuisances d
e toutes formes et optimiser la mise en œuvre des moyens susceptibles d'améliorer la qualité de vie des Louviérois, en leur permettant notamment de concilier au mieux l'ensemble de leurs contraintes, qu'elles soient familiales, professionnelles, ou ayant trait à la mobilité.

Enfin, la solidarité et la générosité sont des valeurs essentielles à prendre en compte de manière transversale, pour que personne ne soit oublié par la politique communale.

Objectifs opérationnels

  1. Favoriser l'appropriation des espaces publics et du patrimoine

Suite aux importants travaux de rénovation des espaces publics entrepris ces dernières années et notamment à la reconnaissance de différents sites par l'UNESCO, la Ville de La Louvière a souhaité encourager la réappropriation des espaces publics rénovés et la mise en valeur de son patrimoine par la mise en place d'activités et d'animations diverses.

Actions préconisées :

  • Réaliser annuellement un aménagement saisonnier de la place Maugrétout de la mi-mai à début juin
  • Réaliser annuellement un aménagement saisonnier de la place Maugrétout pendant 17 jours aux environs de la première quinzaine d'août
  • Réaliser annuellement un aménagement saisonnier de la place Maugrétout le dernier week-end d'octobre
  • Réaliser annuellement une animation saisonnière sur le thème de l'hiver durant le mois de décembre
  • Etablir un plan annuel d'animations sur l'entité Etablir un plan d'aménagements temporaires des espaces publics du centre-ville
  • Organiser annuellement l'événement «Cité Métisse» sur le site de Bois-du-Luc
  • Organiser annuellement l'événement «Week-end au bord de l'eau» sur le site du canal historique du Centre
  • Valoriser le concept Unesco auprès de la population
  1. Renforcer les liens sociaux au sein des quartiers

Dans un esprit de cohésion sociale globale, de solidarité, et de lutte contre les nuisances, il y a lieu d'encourager le renforcement des liens sociaux au sein des quartiers par le développement d'activités diverses. Il convient également d'assurer la cohérence de l'action communale en regard des besoins constatés sur le terrain. Cet objectif est étroitement lié à la mise en œuvre du plan de cohésion sociale.

Actions préconisées :

  • Réaliser et mettre à jour une analyse globale et sociologique des différents quartiers par la réalisation d’études et d’enquêtes de quartiers, à raison de 2h/semaine (PCS)
  • Maintenir les synergies avec les partenaires et les citoyens par l’organisation de réunions de coordination sociale de quartier à raison d’une par trimestre et par quartier (PCS)
  • Intégrer les comités de quartier et associations de citoyens lors de l’organisation d’évènements (PCS)
  • Permettre l’accès à l’information et optimaliser les relais vers les institutions en réalisant une permanence sociale hebdomadaire de 2h/semaine sur les différents quartiers de l’entité (PCS)
  • Organiser des réunions de coordination mensuelles entre les partenaires actifs au sein des maisons de quartier et antennes citoyennes (PCS)
  • Favoriser la connaissance interpersonnelle des habitants d’un même quartier en organisant dans un lieu commun des activités à caractère festif, culturel, pédagogique...(PCS)
  • Diminuer le sentiment d’insécurité dans les quartiers en augmentant la présence des éducateurs de rue à raison de 20 heures de zonage par semaine (PCS)
  • Développer les activités du Réseau Solidarité Femmes de La Louvière (PCS)

  1. Améliorer l'efficacité et l'offre des différents dispositifs d'action sociale

Différents opérateurs sont actifs sur le territoire louviérois et assurent le fonctionnement de dispositifs à vocation sociale. Il y a lieu d'améliorer le fonctionnement de ces différents dispositifs , et d’encourager la création de dispositifs supplémentaires afin de permettre aux plus démunis de satisfaire leurs besoins fondamentaux.

Actions préconisées :

  • Evaluer annuellement les dispositifs existants et lister les besoins éventuellement non rencontrés
  • Proposer des formations continues à destination des professionnels du réseau local d'action sociale
  • Mettre en œuvre les plans d'actions annuels du Réseau social urbain de La Louvière (RSULL)
  • Etablir un plan d'actions annuel pour la période de grand froid
  • Etablir un plan d'actions annuel pour la période de fortes chaleurs
  • Mettre en place une épicerie sociale à destination des plus démunis, en collaboration avec les grandes surfaces et les organismes de distribution alimentaire
  • Concrétiser une relation de partenariat entre les écoles de l'entité et le CPAS afin de faciliter une intervention en faveur des enfants précarisés

  1. Réduire la fracture numérique et améliorer l'accès à Internet pour tous

L'utilisation de l'outil informatique et d'internet sont désormais ancrés dans la vie courante de la majorité des citoyens. Ils peuvent ainsi être perçus, aujourd'hui, comme des moyens de lutte contre l'exclusion sociale, puisqu'ils permettent à chacun de s'informer, de réaliser des démarches administratives, ou encore de cultiver des liens sociaux. Il convient de permettre à chacun d’accéder à ces outils.

Actions préconisées :

  • Coordonner l’action des différents acteurs communaux en matière de formation liée à l’acquisition des compétences numériques
  • Coordonner les activités des EPN gérés par les différents opérateurs communaux
  • Assurer l'ouverture régulière des EPN gérés par les opérateurs communaux
  • Assurer 1440 heures de formation PMTIC par an au sein du Centre Indigo, à destination du public orienté par le CPAS
  • Intégrer l’offre de l’enseignement communal de promotion sociale dans la gestion globale de la problématique
 
  1. Réduire les obstacles à la culture et et permettre aux Louviérois de développer leurs talents artistiques

L'accès à la culture, aujourd'hui, ne devrait faire l'objet d'aucune forme de discrimination, qu'elle soit liée à la situation sociale ou physique des individus. Chaque citoyen doit pouvoir accéder à l'offre culturelle présente sur le territoire, et bénéficier d'une structure adaptée au développement d
e ses talents artistiques.

Des actions seront encore identifiées afin d'atteindre cet objectif opérationnel, après concertation de l'ensemble des opérateurs concernés.

Actions préconisées :

  • Assurer, de manière continue, la distribution de tickets Article 27 aux personnes aidées par le CPAS
  • Mener une politique des prix et instaurer des réductions pour les jeunes et les personnes à faible revenu afin de leur permettre de participer aux activités culturelles
  • Orienter l’apprentissage de l’éveil dans l’enseignement fondamental communal vers les expressions artistiques

  1. Améliorer l'accès à l'offre sportive pour tous les publics

L'accès à la pratique sportive ne devra faire l'objet d'aucune discrimination. Cette amélioration de l'accès à l'offre passera notamment par l'amélioration des infrastructures sportives, et l'organisation d'événements sportifs accessibles à l'ensemble des citoyens.

Actions préconisées :

  • Construire une salle de gymnastique spécifique
  • Aménager le bloc vestiaire d'Houdeng
  • Rénover la piste d'athlétisme
  • Rénover le bloc vestiaire de Maurage
  • Réaliser l’extension de la salle omnisports de Strépy-Bracquegnies (sports de combat)
  • Réaliser chaque année une action PasSport
  • Poursuivre, chaque année, l'organisation du jogging des ascenseurs
  • Organiser annuellement une journée des enfants
  • Poursuivre l'organisation d'événements sportifs récurrents

  1. Promouvoir et garantir l'égalité des chances

L'égalité des chances est une valeur sociétale fondamentale qui mérite d'être abordée dans le développement de la stratégie communale. Cette valeur devra être intégrée transversalement dans l'action de l'administration.

Actions préconisées :

  • Etablir un plan d'actions relatif à la mise en œuvre des 9 critères de la charte «égalité des chances » de la Région Wallonne tant à l'interne (membres du personnel, des instances décisionnelles) qu'à l'externe (citoyens)
  • Accueillir les enfants porteurs d'un handicap léger dans l'ensemble des plaines de jeux organisées durant les vacances scolaires
  • Organiser, chaque année, durant l'été , un centre de vacances spécifique à destination des enfants porteurs d'un handicap lourd

  1. Améliorer l'insertion sociale des citoyens

L'insertion sociale d'un individu, de quelque nature qu'elle soit, constitue un premier pas vers l'indépendance et l'autonomie. Il convient dès lors de l'améliorer dans ses différentes dimensions, et de la considérer, pour les personnes qui en ont besoin, comme un tremplin vers un futur parcours d'insertion socioprofessionnelle.

Actions préconisées :

  • Adapter en permanence l'offre de formation proposée par l'enseignement communal de promotion sociale aux besoins du public
  • Poursuivre l'accompagnement des locataires dits «chaotiques»
  • Poursuivre le projet d'aide à la recherche de logements «Logetoît»
  • Organiser des réunions régulières «service social général/insertion socioprofessionnelle/redynamisation/insertion sociale» au sein du CPAS
  • Maintenir l'offre en matière d'ateliers d'insertion sociale proposés annuellement

  1. Maintenir l'accès aux soins pour tous

L'accès aux soins de santé est un droit fondamental ne pouvant être absent de la stratégie communale, notamment dans un souci de lutte contre la grande pauvreté. Dans cette optique, la Ville assure, collabore ou encourage le fonctionnement de différents dispositifs permettant aux plus démunis d'accéder à ces soins.

Actions préconisées :

  • Poursuivre l'existence de la «Carte pharmaceutique» à destination des usagers mutuellistes
  • Participer au projet fédéral «MediPRIMA» à destination des usagers non mutuellistes
  • Enrichir les activités du «Relais Santé »

  1. Encourager l'alimentation saine et promouvoir l'aide à la santé

L'approche de la santé passe aussi par un volet préventif, plus encore dans le cadre d'une programmation stratégique à long terme. Une alimentation saine et un apprentissage des «bonnes prati
ques» en matière de préservation de la santé constituent dès lors des éléments stratégiques incontournables, notamment dans le cadre de la lutte contre les maladies cardio-vasculaires.

Actions préconisées :

  • Organiser des visites pédagogiques à la Ferme Delsamme, à destination de tous les publics
  • Assurer une animation pédagogique hebdomadaire en matière d'alimentation saine dans les ateliers d'insertion sociale auprès d'un public précarisé
  • Développer les points de vente et les marchés bios et de proximité dans l'entité
  • Assurer la promotion des produits locaux, bio ou issus de l'agriculture raisonnée vers les citoyens, les élèves/étudiants et les acteurs de l'Horeca
  • Assurer chaque année au moins une animation relative à une thématique santé à destination des publics précarisés (usagers du Relais Santé, bénéficiaires du Revenu d'Intégration, Insertion Sociale et Socioprofessionnelle, services partenaires)
  • Etablir un plan d'actions annuel visant à favoriser des choix sains en matière de santé dans les écoles communales fondamentales

  1. Maintenir la prise en charge des migrants

A l'heure actuelle, les flux migratoires constituent une réalité ne pouvant être négligée par les pouvoirs locaux. Il convient dès lors d'intégrer cette dimension à la stratégie communale et ce, dans un souci notamment d'accompagnement et d'intégration.

Actions préconisées :

  • Maintenir l'offre quantitative de formations axées spécifiquement sur le droit des étrangers et l'interculturalité
  • Maintenir le service social spécialisé en droit des étrangers du CERAIC dans sa mission d'accompagnement des personnes étrangères
  • Maintenir un espace bilan social primo-arrivants sur l'entité
  • Mettre en place une concertation sur la thématique de la prise en charge des sans-papiers et des orientations possibles pour ce public

  1. Augmenter l'offre de logements durables, privés, et publics, en privilégiant la rénovation du bâti et la mixité sociale


L'offre en logements de qualité à des prix abordables satisfait difficilement l'ensemble des demandes des citoyens. C’est pourquoi il convient d'intégrer cette dimension à la stratégie communale et ce,
afin que chaque Louviérois puisse accéder à un logement sain correspondant à ses besoins et à ses capacités financières.

Actions préconisées :

  • Procéder à la vente de 32 parcelles du lotissement Saint-Julien à des particuliers
  • Proposer à chaque programme communal d'actions en matière de logement des projets de création de logements durables, adaptés et modulables qui répondent aux besoins spécifiques des opérateurs logement actifs sur l'entité
  • Réaliser une étude de coûts et de faisabilité relative à la réalisation d'un projet expérimental d'habitat kangourou
  • Poursuivre le recensement des immeubles inoccupés et proposer à chaque propriétaire d’un bien taxé un accompagnement ayant pour objectif de remettre le bien sur le marché immobilier
  • Proposer un accompagnement administratif et technique spécifique aux propriétaires d'immeubles dont les étages sont inoccupés au-dessus de commerces
  • Organiser des rencontres entre les acteurs de la politique communale du logement et les propriétaires de logements inoccupés ou insalubres

  1. Augmenter la qualité des logements publics et privés en agissant sur la salubrité et la performance énergétique

De nombreux Louviérois sont confrontés à des problèmes ayant trait à la qualité globale de leur logement. Dans un souci, notamment, de prévention des risques sanitaires et des situations de surendettement liées à un faible niveau de performance énergétique, il est nécessaire de permettre à un maximum de citoyens d'accéder à un logement durable.

Actions préconisées :

  • Poursuivre la visite systématique d'un immeuble avant de procéder au renouvellement d'un permis de location
  • Poursuivre les contrôles sur terrain de la qualité des logements en regard de l'Arrêté du Gouvernement wallon du 30/08/2007 déterminant les critères minimaux de salubrité et surpeuplement
  • Poursuivre le contrôle du respect des normes minimales de salubrité et de performance énergétique lors de chaque demande de permis d'urbanisme relative à la création de logement
  • Appliquer les amendes administratives prévues dans le nouveau Code du logement et de l'habitat durable, et particulièrement dans le cas de biens loués inhabitables, surpeuplés et/ou insalubres
  • Créer un règlement communal visant la division des bâtiments existants en plusieurs logements afin de lutter contre le phénomène de «garnis»
  • Poursuivre les activités du tuteur énergie du CPAS
  • Poursuivre les animations relevant de la «guidance sociale énergétique»

  1. Maintenir la capacité d'hébergement à destination des personnes en grande précarité sociale démunies de logement

Une partie de la population louviéroise vit dans des conditions particulièrement précaires et n'a pas accès à un logement. Il y a lieu de tenir compte de cette réalité sociologique et de maintenir la capacité d'accueil destinée à ce public.

Actions préconisées :

  • Poursuivre le fonctionnement de l'abri de nuit

  1. Augmenter l'offre d'hébergement à destination de la population âgée et moins valide


Le phénomène global de vieillissement de la population nécessite une adaptation des infrastructures destinées à accueillir nos aînés, en vue de pouvoir répondre au mieux aux besoins sociétaux actuels et futurs.

Actions préconisées :

  • Finaliser les travaux d'extension et de reconditionnement de la Résidence les Aubépines
  • Finaliser la transformation de l'ex Hôpital civil en une résidence-services de 20 logements

  1. Coordonner les actions des intervenants de la politique du logement

La politique communale en matière de logement est répartie entre différents opérateurs actifs sur le territoire, dépendant directement de l'autorité communale ou non. Dans un souci d'amélioration de l'efficacité et de la cohérence globales des actions de ces différents opérateurs, il convient de mettre sur pied des mécanismes de coordination stratégique.

Actions préconisées :

  • Etablir et tenir à jour un cadastre des logements gérés par le CPAS et ses partenaires, en précisant leurs destinations
  • Préparer un «guide du logement à La Louvière»
  • Créer dans la nouvelle cité administrative un guichet unique de l'information relative au logement (primes logement et énergie, conseils techniques et urbanistiques, prise en gestion...)
  • Publier régulièrement des articles portant sur la thématique logement dans La Louvière à la une et sur le site web de la Ville
  • Organiser 2 fois/an une plate-forme logement

  1. Participer à la conception et au Développement du Plan de cohésion sociale de Coeur du Hainaut
La ville de La Louvière s'inscrit territorialement dans une zone de vie plus large. Il convient de tenir compte de ces nouvelles références territoriales, qui par des mécanismes d'alliance avec les autres acteurs actifs sur ces nouveaux territoires, sont susceptibles de nous permettre d'augmenter le poids des revendications communales, et de réaliser des économies d'échelle.

Actions préconisées :

  • Participer aux réunions concernant le Plan de Cohésion Sociale / Cœur du Hainaut
     
  1. Réduire le décrochage scolaire



Une scolarité réussie constitue un investissement pour l'avenir des jeunes Louviérois, tant socialement que professionnellement. Il y a lieu d'intégrer cette dimension à la stratégie communale, et ce afin d'en récolter les fruits à long terme.



Actions préconisées :



  • Définir une méthode uniformisée d'identification des problématiques pédagogiques
  • Elaborer et mettre en oeuvre des stratégies de remédiation dans l'enseignement fondamental communal



  1. Offrir un accueil extrascolaire accessible et tenant compte des réalités professionnelles de parents



Les obligations parentales constituent trop souvent un frein à l'insertion professionnelle. Il convient d'investir sur cette dimension, qui améliorera la qualité de vie des Louviérois en permettant de concilier au mieux vies familiale et professionnelle.



Actions préconisées :



  • Organiser et gérer annuellement les centres de vacances durant 8 semaines, réparties entre les vacances scolaires de printemps et d’été, accessibles à tous les enfants âgés de 2,5 à 15 ans de l’entité louviéroise
  • Organiser des activités dans les maisons de quartier et antennes citoyennes à destination d'un public âgé de 2,5 à 15 ans, à raison d’un minimum de 2 heures par semaine, en faisant la promotion de l’accès à des droits fondamentaux tels que la culture et le sport, et ce durant toute la mandature (PCS)
  • Diffuser annuellement aux parents des enfants de l'entité âgés de 2,5 à 15 ans un guide « extrascolaire »

  1. Développer l'éveil des enfants



Les enfants en âge de scolarité sont en pleine phase d'apprentissage. La Ville de La Louvière souhaite leur permettre d'explorer des horizons divers.



Actions envisagées :



  • Assurer chaque année au sein du Musée Ianchelevici l’organisation d’activités didactiques à destination du public scolaire de l'enseignement fondamental
  • Créer une relation durable de partenariat « Ecoles fondamentales communales » avec le Conservatoire et/ou l'académie de musique
  • Maintenir, à destination du public scolaire de l'enseignement fondamental, l’organisation d’activités didactiques au sein du Réseau louviérois de lecture publique



  1. Intégrer les TICs au sein des apprentissages



Les nouvelles technologies de l'information et de la communication ont sans cesse plus présentes dans les démarches de la vie quotidienne. Il convient par conséquent de tenir compte de ce constat, et de préparer au mieux les générations futures à évoluer dans un monde où le recours à la technologique numérique ne devrait que croître.



Actions envisagées :



  • Réaliser une étude relative au développement, dans l'enseignement communal, de projets d’école visant à l’intégration des TICs au sein des apprentissages

  • Réaliser une étude relative à la mise en oeuvre, au sein d'un établissement du réseau d'enseignement communal, d'un projet pilote relatif au concept d’école numérique et à son évaluation
  • Equiper chaque implantation de l'enseignement communal de niveau primaire ordinaire fondamental, secondaire spécialisé et de promotion sociale d’un centre cyber
  • Former les gestionnaires et les utilisateurs des centres cyber
  • Etendre progressivement la notion d'école numérique à l'ensemble des écoles communales sur base des résultats de l'évaluation du projet pilote



  1. Coordonner l'apprentissage des langues dans l'enseignement fondamental communal



A l'heure de la mondialisation et du développement continu des solutions de communication et de mobilité, l'apprentissage des langues, plus encore en Belgique, où trois langues officielles cohabitent sur un territoire peu étendu, constitue une dimension stratégique ne pouvant être éclipsée. Il convient dès lors, et ce dès les premières phases de l'apprentissage scolaire, de dispenser un enseignement de qualité uniforme dans l'ensemble du réseau d'enseignement fondamental communal.



Actions envisagées :



  • Déterminer et faire appliquer un programme commun sur base du CECR (cadre européen commun de référence) et compte tenu des spécificités liées à l’immersion linguistique



  1. Améliorer la relation entre la Police et le citoyen



Les services de Police, comme les autres services publics, sont avant tout des services actifs au bénéfice du citoyen. Malgré cette réalité, ils souffrent parfois d'a priori négatifs auprès d'une partie de la population. Il convient par conséquent de prévoir la mise en place de différents mécanismes qui permettront d'améliorer l'indice de satisfaction des Louviérois, et par la même occasion, d'améliorer la relation entre la Police et le citoyen.



Actions envisagées :



  • Mettre en oeuvre le Plan Zonal de Sécurité des services de police

  1. Renforcer la cohésion entre les différents acteurs locaux de la sécurité et de la prévention



Plusieurs opérateurs interviennent sur cette matière sur le territoire communal. Il convient par conséquent de coordonner leurs actions dans un souci de cohérence globale et d'utilisation optimale des moyens à disposition de ces différents opérateurs.



Actions envisagées :

  • Programmer des réunions trimestrielles entre les différents acteurs impliqués dans la politique de prévention locale
  • Elaborer un plan annuel d'actions coordonnées entre les acteurs locaux de la sécurité et de la prévention 
     

  1. Diminuer les vols dans les habitations, commerces et autres bâtiments



Les phénomènes de vols constituent une nuisance importante pour l'ensemble de la population louviéroise, qu'il s'agisse de particuliers, d'entreprises, ou même de l'autorité publique. Il y a donc lieu d'investir stratégiquement dans la lutte contre ce fléau, en alliant les moyens mis à disposition des différents acteurs communaux en matière de sécurité et de prévention.



Actions envisagées :

  • Mettre en oeuvre le plan stratégique de sécurité et de prévention 2014-2017
  • Mettre en oeuvre le Plan Zonal de Sécurité des services de police



  1. Lutter contre le trafic et la vente de stupéfiants



Le trafic et la vente de stupéfiants sont constitutifs d'une nuisance sociale généralisée sur l'ensemble du territoire, et plus particulièrement encore aux abords des écoles. Une attention toute particulière doit être accordée à la définition d'une stratégie de lutte contre ce fléau.



Actions envisagées :

  • Mettre en oeuvre le plan stratégique de sécurité et de prévention 2014-2017
  • Mettre en oeuvre le Plan Zonal de Sécurité des services de police



  1. Lutter contre la criminalité et les incivilités



La criminalité de rue et les incivilités de tous types sont des facteurs susceptibles d'agir négativement sur la qualité de vie des Louviérois. L'autorité publique se doit par conséquent de définir une stratégie qui lui permettra d'endiguer au mieux ces phénomènes.



Actions envisagées :

  • Mettre en oeuvre le plan stratégique de sécurité et de prévention 2014-2017
  • Mettre en oeuvre le Plan Zonal de Sécurité des services de police

  1. Lutter contre les violences intrafamiliales et intraconjugales



Les violences intrafamiliales et intraconjugales, bien que parfois peu visibles, constituent un réel problème auquel l'autorité publique ne peut rester insensible. Il est donc nécessaire de définir une stratégie d'action qui permettra d'endiguer au mieux ce phénomène.



Actions envisagées :

  • Mettre en oeuvre le plan stratégique de sécurité et de prévention 2014-2017
  • Mettre en oeuvre le Plan Zonal de Sécurité des services de police



  1. Renforcer la sécurité routière pour l'ensemble des usagers



Compte tenu de l'augmentation continue du parc automobile, et des encouragements à l'utilisation de moyens de locomotion alternatifs susceptibles de placer l'individu dans une position d’ « usager faible », une attention particulière est portée à l'amélioration de la sécurité routière sur le territoire louviérois. Pour ce faire, une stratégie doit être clairement définie en concertation avec les différents intervenants locaux.



Actions envisagées :

  • Mettre en oeuvre le plan stratégique de sécurité et de prévention 2014-2017
  • Mettre en oeuvre le Plan Zonal de Sécurité des services de police



  1. Favoriser les échanges socioculturels dans la cadre de la politique des jumelages



La Ville de La Louvière a concrétisé des jumelages avec plusieurs villes étrangères. Il y a lieu désormais d'en récolter les fruits via la mise en oeuvre de mécanismes d'échanges culturels internationaux.



Actions envisagées :



  • Impliquer les villes jumelées dans les activités culturelles de la ville


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire