Objectif stratégique 3

"Être une ville qui assure l'intégrité et la salubrité de son espace public, offre un cadre de vie de qualité à l'ensemble de ses habitants et de ses usagers et place la mobilité au service d'un confort de vie et d'un confort de ville "


Motivation

Afin de relever le défi de l'attractivité et d'augmenter la qualité de vie de ses habitants, La Louvière s'engage à mener une politique volontariste en matière de protection de l'environnement. Cette ambition passe par la mise en œuvre d'actions particulières aux domaines de la mobilité, des espaces verts, de l'aménagement opérationnel, de la salubrité publique, de l'énergie...
Mise en œuvre du Plan Wallonie cyclable, du Plan de Prévention des déchets, du Plan communal de développement de la nature, de la campagne beLLe viLLe, élaboration et réalisation du Plan d'actions pour l'énergie durable... tous ces dispositifs participeront à l'atteinte de cet objectif ambitieux d'amélioration du cadre de vie, enrichis par des actions liées notamment à la revitalisation des quartiers stratégiques, à la gestion du patrimoine ou encore à l'entretien des espaces publics.

Objectif opérationnels

  1. Entretenir le réseau routier, les trottoirs, les places et l'éclairage public afin d'améliorer la qualité et la sécurité des espaces publics

La Louvière, c'est 435 km de réseau routier. L'entretien structurel de ces voiries et trottoirs est indispensable pour le confort des utilisateurs, mais surtout pour leur sécurité, ce qui fait de cet objectif une des priorités de la politique communale, rendue possible notamment grâce au Fonds d'investissement de la Wallonie.

Actions préconisées :
  • Mettre en œuvre le programme de réparation des espaces publics
  • Étudier la possibilité de réaliser des marchés conjoints avec les impétrants afin de diminuer les coûts d'entretien des espaces publics

  1. Préserver, entretenir et valoriser le patrimoine de l'entité

Bâtiments communaux, biens publics classés, peintures/sculptures..., La Louvière compte un patrimoine mobilier et immobilier important qu'il convient de gérer / conserver / restaurer de manière la plus efficace et durable possible. La concertation améliorée entre les différents acteurs chargés de l'entretien du patrimoine constituera un des éléments favorisateurs de cette ambition.

Actions préconisées :

  • Faire réaliser une fiche d'état sanitaire de tous les biens publics classés dont la Ville et le CPAS sont propriétaires
  • Entretenir le patrimoine immobilier communal pour maintenir la sécurité des usagers et leur bien-être au travail
  • Assurer la conservation et la restauration des oeuvres appartenant à la ville ou dont la gestion est confiée à la Ville
  • Coordonner les différentes interventions liées à la gestion du patrimoine artistique et aux oeuvres d'art public (entretien, restauration...) 
     
  1. Lutter contre la pollution visuelle et viser l'harmonisation et la qualité du cadre de vie de l'entité

La rénovation du centre-ville et la requalification de nombreux quartiers stratégiques de l'entité durant la précédente mandature ont permis une amélioration significative du cadre de vie louviérois. Cependant, malgré ces investissements publics conséquents, il reste un travail important à réaliser avec le secteur privé/les particuliers pour lutter contre la pollution visuelle et augmenter la qualité des espaces publics.

Actions préconisées :
  • Poursuivre le travail d'amélioration de la qualité des enseignes (cf. RCU – SDC)
  • Sensibiliser les propriétaires de bâtiments du centre-ville à l'impact esthétique de leur bien sur le cadre de vie
  • Soutenir les propriétaires dans la rénovation de leur bien (conseils et information sur les aides financières de la Wallonie)
  • Adopter une charte interne sur l'installation du mobilier urbain
  • Valoriser les entrées de ville

  1. Mener des actions de requalification urbaine dans les quartiers stratégiques (espaces de convivialité, logement, commerces de proximité,...)

Places de Trivières, d'Aimeries et du Souvenir, de Goegnies, de Besonrieux, de Bracquegnies, du Trieu, site Dambot (le point d'Eau), site Ubell (Louvexpo & Co), site Boch (parc, commerces, musée...), espaces publics du centre-ville... La Louvière, grâce principalement au soutien de la Politique des Grandes Villes, de la Wallonie et des Fonds FEDER, s'est engagée sur la voie de la rénovation et de la requalification urbaine au travers de nombreux projets d'amélioration de son cadre de vie. Elle poursuivra sa démarche par la finalisation des chantiers en cours et la concrétisation de nouveaux projets, en fonction des moyens budgétaires disponibles.

Actions préconisées :
  • Mettre en oeuvre l'étude « Plan couleurs » pour le quartier Abelville (projet participatif)
  • Mettre à jour l'inventaire des sites à réaménager et des sites pollués
  • Poursuivre la requalification du site Boch
  • Contribuer à la création d'un pôle multimodal sur le site de la gare du centre
  • Requalifier le quartier de la Cour Pardonche
  • Réhabiliter le site de l'école Fidèle Mengal (rue de Bouvy)
  • Réhabiliter le site Favetta par la construction d'un éco-quartier
  • Aménager une zone d'activités économiques mixte, une petite zone de logements et une large zone verte sur le site de La Croyère
  • Aménager une zone permettant l'implantation d'un commerce et la valorisation des liaisons vertes sur le site "Baume Marpent "
  • Faire valider la révision du Plan Communal d'Aménagement sur le site de la ZACC la Gripagne
  • Aménager la place de Strépy
  • Requalifier le site "Ideal Standard" (Houdeng)

  1. Poursuivre l'opération de rénovation urbaine du centre-ville de l'entité

L'actuel centre-ville louviérois a fait peau neuve durant la mandature 2016-2012. Les prochaines années vont être consacrées à la poursuite de la requalification du site Boch ainsi qu'à divers projets d'amélioration d'espaces publics dans le cadre notamment d'une extension du périmètre de rénovation urbaine, poursuivant l'objectif de faire du coeur de ville un pôle d'attractivité régionale.

Actions préconisées :
  • Etendre le périmètre de rénovation urbaine du centre-ville
  • Aménager le parc Gilson (cf. schéma directeur)
  • Aménager les abords du point d'Eau (cf. schéma directeur)
  • Valoriser le parking Nicaise (cf. schéma directeur)
  • Mettre en oeuvre l'étude "Plan couleurs" pour le quartier Abelville (projet participatif)
  • Poursuivre la requalification du site Boch
  • Requalifier le quartier de la Cour Pardonche

  1. Répartir les circulations de manière plus égalitaire, éviter la circulation de transit et garantir la quiétude dans les quartiers d'habitat

La mobilité à La Louvière est un enjeu majeur de la politique stratégique 2013-2018, avec la concrétisation du contournement ouest, la perspective de l'ouverture du centre commercial sur le site Boch, la gestion du stationnement en centre-ville ainsi que les nombreux projets à l'étude concernant l'amélioration de la mobilité en différents points stratégiques de la ville.

Actions préconisées :

  • Poursuivre l'étude relative à l'aménagement du carrefour Wallonie-Grattine
  • Poursuivre l'étude relative à l'aménagement d'une voirie de délestage à l'est de l'entité sur le site Duferco.
  • Réaliser l'étude relative à la matérialisation du contournement est de la ville
  • Matérialiser les zones résidentielles et les zones 30 dans les quartiers
  • Réaliser l'étude pour la mise en place d'une signalisation directionnelle de type RESI 3 et une signalisation de proximité
  • Réaliser une étude visant la mise en oeuvre d'une gestion dynamique des parkings
  • Réaliser l'étude du plan de mobilité du secteur des hôpitaux (Tivoli – Jolimont)
  • Finaliser le contournement ouest de la ville
  • Étudier l’aménagement de l’esplanade de la gare de La Louvière-Sud

  1. Encourager les modes de déplacements doux et alternatifs à la voiture (vélo, marche, transport en commun) ainsi que le covoiturage

Bénéficiaire d'un subside substantiel de la Wallonie dans le cadre du Plan Wallonie cyclable, La Louvière compte mettre en oeuvre de nombreux projets d'amélioration de la mobilité douce ou alternative à la voiture dans le cadre de la politique stratégique 2013-2018.

Actions préconisées :
  • Mettre en oeuvre le plan communal cyclable
  • Participer à l'obtention du brevet du cycliste (PROVELO) dans l'enseignement communal primaire
  • Mettre en oeuvre le plan de déplacement d'administration
  • Mettre en oeuvre le métrobus - matérialisation d'aménagements favorisant la circulation des bus sur l'itinéraire principal assurant une desserte communale
  • Collaborer à l'élaboration de plans de déplacement scolaire des écoles de l'entité
  • Mettre en place des actions de communication et de sensibilisation à l'attention des citoyens

  1. Gérer les risques environnementaux (air, assainissement des sols pollués)

La Louvière mène depuis de nombreuses années une politique volontariste en matière d'assainissement des sols pollués. Elle poursuivra ses démarches dans le cadre de ce PST et portera une attention particulière à l'amélioration de la qualité de l'air.

Actions préconisées :

  • Réactualiser l'inventaire de la SPAqUE reprenant les sols potentiellement pollués et les anciennes décharges
  • Étudier la mise en place d'un système de mesure de l'air en continu
  • Constituer un groupe de travail visant l'amélioration de la qualité de l'air
  • Intégrer dans les permis d'urbanisme des critères éco-responsables

  1. Diminuer les émissions de gaz à effet de serre (CM)

La Convention des Maires est le principal mouvement européen associant les autorités locales et régionales dans un engagement volontaire pour l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’augmentation de l’usage des sources d’énergie renouvelable sur leurs territoires. Par leur engagement, les signataires de la Convention – dont La Louvière - visent à respecter et à dépasser l’objectif de l’Union européenne de réduire les émissions de CO2 de 20 % d’ici 2020.
Pour aider les communes wallonnes à répondre aux engagements de la Convention des Maires, la Région Wallonne a lancé en 2012 la campagne POLLEC, de mise en place d'une Politique locale Energie Climat. La Louvière en tant que commune POLLEC bénéficie d'un soutien pour réaliser le bilan des émissions de gaz à effet de serre et élaborer un plan d'actions pour l'énergie durable.

Actions préconisées :

  • Réaliser le bilan des émissions de gaz à effet de serre et élaborer un Plan d'actions pour l'énergie durable (PAED)
  • Mettre en oeuvre le PAED au niveau du territoire

  • Finaliser le cadastre énergétique des bâtiments communaux et en réaliser la comptabilité énergétique (suivi des consommations)
  • Sensibiliser le personnel communal à l'utilisation rationnelle de l'énergie
  • Sensibiliser les citoyens et les élèves à l'utilisation rationnelle de l'énergie
  • Favoriser la mise en place d'achats groupés accompagnés à destination des citoyens et/ou des petites entreprises

  1. Lutter contre les incivilités environnementales (dépôts sauvages, petit déchets, tags,...)

La Louvière a lancé en 2007 la campagne beLLe viLLe suivant trois axes essentiels pour atteindre cet objectif: la sensibilisation, les actions de terrain favorisant la propreté publique et la répression. Cette démarche transversale et participative a apporté des avancées significatives en matière de lutte contre les incivilités environnementales et sera poursuive en 2013-2018.

Actions préconisées :
  • Coordonner les actions des divers acteurs regroupés dans la plate-forme incivilités environnementales
  • Impliquer les agents communaux dans l'information et la sensibilisation à la lutte contre la délinquance environnementale
  • Mettre en oeuvre la campagne beLLe viLLe (sensibilisation, actions de terrain, répression)

  1. Diminuer la quantité de déchets produits par les ménages et les organisations

Encouragée par sa place de finaliste au classement 2012 du jury de la semaine européenne de réduction des déchets dans la catégorie « Administrations publiques », La Louvière continuera à mener des actions de sensibilisation visant la diminution de la quantité de déchets produits par les ménages et les organisations ainsi que, par déduction, la diminution du coût-vérité des déchets.

Actions préconisées :

  • Collaborer à la mise en place de la collecte des déchets organiques pour les ménages et les organisations
  • Mettre en oeuvre le Plan communal de prévention des déchets
  • Mener des actions de promotion du tri des déchets
  • Développer le projet « Label école » en matière de tri sélectif

  1. Assurer la propreté des espaces publics (voiries, places, espaces verts) de l'entité ainsi que des sites touristiques

Si la campagne beLLe viLLe conscientise progressivement chacun au respect du cadre de vie, les opérateurs salubrité de la ville contribuent encore largement à la propreté des espaces publics. Les ouvriers communaux et de l'asbl La Louvière, centre-ville, centre de vie poursuivront leur travail de nettoyage sur la base d'une planification tenant compte de la fréquence/intensité de l'occupation des espaces publics par les habitants et visiteurs.

Actions préconisées :

  • Solliciter le renouvellement et l'extension du projet Wallo'net pour assurer la propreté des sites touristiques
  • Étudier la possibilité de créer une "brigade centre-ville" multidisciplinaire (nettoyage, plantations, peintures...)
  • Sensibiliser les usagers du centre-ville au maintien de la propreté et assurer l'encodage et le suivi des problématiques observées

  1. Améliorer l'entretien et la qualité des espaces verts ainsi que la biodiversité (PCDN)

Depuis 1998, La Louvière fait partie des communes dotées d'un Plan communal de développement de la nature (PCDN), programme d'action qui sert à maintenir, développer et restaurer la biodiversité au niveau communal en impliquant tous les acteurs locaux. Cet objectif relatif aux espaces verts de l'entité comprend donc un certain nombre d'actions du PCDN, du Plan Maya, ainsi que des projets de rénovation de parcs et de création d'espaces ludiques au sein des espaces verts.

Actions préconisées :

  • Restaurer progressivement les espaces verts sur base d'une gestion différenciée (parc Warocqué, square Mattéoti, parc Gilson, Domaine de la Louve, cimetières...)
  • Développer des espaces fleuris durables au sein des espaces verts publics (parcs, rues, squares, ilots directionnels, cimetières)
  • Mettre en oeuvre le plan Maya
  • Assurer la gestion des arbres remarquables, de la haute futaie et des arbres d'alignement
  • Soutenir une opération de sauvetage des batraciens
  • Promouvoir la pose de nichoirs sur les bâtiments privés
  • Lutter contre les plantes invasives
  • Sensibiliser le public et les écoles à la préservation de la nature
  • Contribuer au maillage écologique (réseau de liaisons entre les espaces verts ou aquatiques)
  • Créer des aires de jeux et un terrain multisports au sein des espaces verts publics : aire de jeux au Domaine de la Louve (St-Vaast) et au parc Saint Alphonse (Strépy-Bracquegnies), terrain multisports à Mission Samoyède (Hg-Goegnies)

  1. Assurer l'écoulement et l'évacuation des eaux de surface et d'assainissement en tenant compte de l'urbanisation et de la fréquence-intensité des pluies

La Ville de La Louvière, en collaboration avec ses partenaires, entend poursuivre sa lutte contre les inondations en optant pour une politique de prévention des problèmes d'évacuation des eaux et dans le cadre d'une bonne gestion des risques environnementaux.

Actions préconisées :

  • Sensibiliser le public à l'implantation de zones tampon d'écoulement dans les zones agricoles
  • Réaliser une endoscopie du réseau d'égouttage et faire des propositions de restauration en fonction des résultats de l'analyse
  • Poursuivre les prescriptions urbanistiques de rejet zéro
  • Entretenir les avaloirs, les fossés (curage) et les ouvrages d'art

  1. Contribuer à réduire la consommation d'eau et à améliorer la qualité des eaux de surface et souterraines

Vu que le milieu aquatique est soumis en permanence à l'impact des activités humaines (urbanisation, agriculture, industrie, activités ménagères, loisirs...), le PST 2013-2018 a intégré des mesures de gestion rationnelle de l'eau, liées notamment à la participation de la Ville aux Contrats de rivières Haine et Senne. Ces contrats, protocoles entre des acteurs publics et privés, visent à concilier les multiples usages et fonctions des cours d'eau, de leurs abords et des ressources en eau du bassin.

Actions préconisées :

  • Elaborer et mettre en oeuvre un plan de réduction des pesticides utilisés dans l'entité de La Louvière
  • Intégrer des mesures de gestion rationnelle de l'eau lors de la délivrance de permis d'urbanisme, unique, environnement
  • Mener des actions de sensibilisation à l'utilisation rationnelle de l'eau
  • Collaborer à la mise en oeuvre des Contrats de rivière Haine et Senne
 
  1. Encourager la participation des citoyens à l'amélioration du cadre de vie

Dans le cadre de sa gestion du cadre de vie, la ville souhaite poursuivre ses démarches pour encourager la participation citoyenne (soutien aux comités de quartier, concours, formations...).

Actions préconisées :

  • Organiser le concours « La Louvière ville fleurie » pour encourager la participation de la population au fleurissement de la ville
  • Organiser un marché aux fleurs annuel pour encourager la participation citoyenne au fleurissement de la ville
  • Mettre en oeuvre l'étude « Plan couleurs » pour le quartier Abelville - projet participatif
  • Poursuivre la labellisation des quartiers « beLLe viLLe »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire